Le Parcours des Zouaves

Dans le cadre du Musée Territoire 14-18, la Mairie de Carlepont a également collaboré à l’élaboration d’un parcours vidéoguidé, sur le modèle de celui déjà en application à Noyon, développé sur les communes de Carlepont et de Cuts. Pour l’occasion, des pupitres d’information ont été installés dans le village sur le circuit du ‘Parcours des Zouaves’. Voir le dépliant

L'Eglise de Carlepont

Notre église Saint-Eloi, telle qu'elle existe aujourd'hui, date de 1930.

Voyez la différence avec l'église de Carlepont, édifiée aux XVe et XVIe siècles, telle que l’ont découverte les soldats anglais et allemands en traversant le village successivement les 30 et 31 août 1914. L’église n’était pas classée (elle ne sera inscrite aux monuments historiques qu’en 1928 au titre de la protection des restes du chœur avant la reconstruction) ; ce n’était pas un bijou d’art comme sa voisine de Tracy-le -Val mais elle sera le refuge de la population le 7 octobre 1914, après un mois d’occupation allemande.

Le Château

Il semble bien qu’il y eut de tout temps un château à Carlepont : l’emplacement (une butte) aurait été dès l’origine celui d’un oppidum romain puis d’un camp gaulois avant de recevoir la résidence d’Etienne Ier de Nemours en 1213. Jusqu’à la Révolution, le château fut la propriété des évêques de Noyon. Le château représenté sur la carte postale fut édifié en 1762 et, décrété bien national, fut vendu le 13 juin 1791 à M. de Walckiers. Au cours du XIXe siècle, différents propriétaires se succédèrent. En 1904, M. de Marcé est le nouveau propriétaire du château ; il fit procéder à de nombreux aménagements tout en respectant l’allure du château.

Alors que le village était rendu petit à petit à ses habitants entre mai 1917 et mai 1918, le 21 juin 1918 les Allemands revenaient à Carlepont ; les habitants rentrés durent reprendre le chemin de l’exil. A cette période, tout fut haché par la mitraille : les maisons, les arbres des jardins, les bois, le sol est crevé de trous d’obus, semé d’engins non éclatés. Le château est éventré, vidé. Pendant leur occupation, les Allemands ont tout emporté : meubles, linges, batteries de cuisine, les pendules, tableaux, portes, fenêtres… et même les cheminées et les escaliers.

Le Jeu d'Arc

La compagnie d’arc de CARLEPONT existe depuis environ 1624. Au 19ème siècle, la tenue des archers était la suivante :
- Tricorne avec plumet vert et jaune
- Habit noir
- Gilet et pantalon blancs
- Écharpe de soie verte avec franges jaunes.

 

Depuis 1901, il s'agit d'une association régie par la Loi de cette même année.

Les compagnies d'arc sont réunies en Ronde. A l'époque où la Ronde des Vallées de l'Aisne et de l'Oise existait, son Président était le Capitaine de la compagnie d'arc de Carlepont. En 1977, nous avons eu un Roy de France (Tir à l’abat de l’oiseau, le 1er Mai, à Vic sur Aisne).

Les archers de la compagnie d’arc ont un devoir de respecter les traditions qui sont entre autres :
            - La St Sébastien (20 Janvier)
            - Le tir à l’abat de l’oiseau (Pâques)
            - Le Bouquet Provincial.